« Paris aura une police municipale sans réels pouvoirs et sans armes »

INTERVIEW – Maire Les Républicains du XVe arrondissement de Paris, Philippe Goujon commente la réforme Hidalgo pour la sécurité.

LE FIGARO. – Que vous inspire cette police municipale qui arrivera à Paris en 2020?

Philippe GOUJON. – De la méfiance. Pour des raisons de dogme, la gauche, avec Anne Hidalgo comme figure de proue, s’y est toujours opposée. Et voici qu’à un an des élections, voyant son intérêt électoral, elle s’en fait le chantre! Tout cela flaire le plan de com. En réalité, on se contente de changer l’uniforme d’agents déjà existants pour constituer une pseudo-police sans grandes attributions. La Préfecture de police continuera à détenir les pouvoirs de police générale. La police de la maire de Paris se satisfera de missions accessoires.

Quel est son principal défaut, selon vous?

Les agents vont verbaliser les tapages en terrasse, les mégots jetés, mais cette police ne contribuera en rien à restaurer la tranquillité publique. Alors que la police nationale est absorbée par ses missions régaliennes et par une délinquance violente qu’elle peine à juguler. La mendicité agressive, les ventes à la …

Lire la suite sur le site du Figaro